Les 5 lieux chouchous des PorteurEs d’Eau

Dans cet article, nous avions très envie de partager nos lieux chouchous pour nos propositions. Il y a des lieux où l’on aime aller et retourner. Il y a comme un parfum de maison, de retour reposant à ce que nous connaissons, de cocon adapté à ce que nous vivons lors de nos différents événements.

Vous devez en connaître certains, ils vous sont peut-être devenus familiers. D’autres vous attendent, comme une surprise bienfaisante, un besoin de découvrir du neuf.

Depuis plusieurs années, ils ont une place importante comme lieux de vie et de partage, pour les PorteurEs d’Eau et pour les participants. Ils font partie de nos chouchous.

1. Habiterre, une expérience en habitat partagé.

Habiterre est un habitat partagé dans la Drôme où vivent 12 familles de générations différentes depuis une douzaine d’années. En propriété collective, les habitants cherchent à créer un autre rapport à l’habitat en ouvrant des chemins de solidarité et de mutualisation pour résister au « toujours plus ».

La maison commune, le cœur d’Habiterre !

La maison commune a une double fonction : un usage interne et une ouverture sur le territoire. Elle accueille tout au long de l’année des groupes divers : stages de yoga, de danse, de développement personnel, d’éducation populaire, ateliers cuisine…

Nous y venons régulièrement pour nos temps de rencontres, de réflexions et de partage entre PorteurEs d’Eau. La semaine de jeûne du printemps s’y déroule également. C’est l’occasion d’expérimenter un petit bout de l’habitat partagé et de découvrir ce mode alternatif de vie.

Habiterre à Die dans la Drôme.

2. La maison Saint-Benoît à l’Abbaye de Tamié.

Depuis plusieurs années, la maison Saint-Benoît appartient à une abbaye cistercienne voisine. Avec ses quatre étages, la maison est suffisamment spacieuse pour que chacun vienne y déposer ses valises pour se reconnecter à la nature et au silence. Nous bénéficions de la puissance du lieu tout en étant indépendants de la communauté monastique.

La magie de la nature !

En bordure de la forêt, à proximité d’un torrent, au cœur des montagnes savoyardes et en face de la Belle Étoile, ce lieu est parfait pour accueillir les semaines de jeûne. Au printemps ou en automne, la montagne se fait belle et nous offre des possibilités de balades diverses et adaptées aux conditions d’un jeûne. Nous y revenons chaque année avec plaisir !

Maison Saint-Benoît à l’Abbaye de Tamié.

3. Le château partagé, un havre accueillant.

 Cette ancienne maison de maître du XVIII siècle située dans l’Avant-Pays Savoyard, à deux pas du lac d’Aiguebelette, est devenue une colonie de vacances après-guerre.

C’est en 2009 que les premiers aventuriers investissent le château en habitat partagé. Aujourd’hui, 20 habitants, 6 poules, 3 chattes, 1 chien, des brebis, des chèvres, un bouc et 2 juments y cohabitent autour de valeurs communes :

  • équilibre entre vie personnelle, vie collective et vie professionnelle, dans le respect et l’épanouissement de chaque individu ;
  • partage ;
  • respect du milieu naturel ;
  • simplicité

Les habitants sont toujours en recherche sur les questions de gouvernance, de modèle économique et c’est bien inspirant.

C’est le lieu parfait pour vivre un moment d’escale !

Un environnement de campagne avec une vue magnifique, une grande salle ouverte sur la cour, une cuisine équipée en libre-service, une salle à manger chaleureuse, 15 possibilités d’hébergement, un lien accueillant et simple. Nous en avons fait notre port d’attache pour vivre les moments d’escales PorteurEs d’Eau.

Château Partagé à Dullin

4. La Belle Terre, pour se connecter à la Nature.

Sabine et Jean-Louis sont sur ce lieu depuis maintenant 12 ans, ils ont souhaité créer un lieu ressource centré sur la terre et l’humain. La Belle Terre est un lieu engagé, entre autres, dans des formations de « connexion à la Nature » afin de proposer des immersions nature, notamment pour les jeunes : il y a une attention particulière aux relations intergénérationnelles.

Aujourd’hui, Sabine et Jean-Louis sont engagés dans une nouvelle étape baptisée « La Belle Terre en Transition », étape qui va voir s’installer de nouveaux habitants.

Les quelques mots de Sabine et Jean-Louis :

C’est une évidence d’accueillir les actrices et acteurs de l’association PorteurEs d’Eau : toutes et tous ont une attention particulière à l’humain qui rejoint nos priorités. Travailler avec les PorteurEs d’Eau est une évidence qui coule de source et qui va dans le sens de l’ouverture au territoire que nous souhaitons.

La Belle Terre à Saint Romain de Lerps

5. Maison Plume, un lieu pour accueillir autrement.

Maison Plume est un lieu où il fait bon s’arrêter, se reposer et reprendre son souffle pour avancer. C’est aussi un lieu thérapeutique par ce qu’il EST et non forcément par ce que l’on y fait.

Un lieu pour s’extraire, se trouver et se retrouver… Un lieu pour regarder au dedans, pour prier, pour méditer, pour communiquer avec la nature : un lieu pour Être.

Un lieu à nous, aux autres, et au monde qui passe par là.

Un lieu qui aime accueillir PorteurEs d’Eau.

Hedwige et Lucy à Maison Plume

Pour finir, nous vous invitons à pousser la porte pour découvrir un autre lieu, selon votre besoin et probablement une autre équipe de PorteurEs d’Eau… Découvrez nos événements en cliquant ici !

À tout bientôt,

Les PorteurEs d’Eau 💦

Cet article compte 873 mots

3

2 Commentaires

  1. Sympa comme nom « la maison plume » mais où se situe cet habitat léger ?
    Amitiés
    Foune

    Réponse
    • Hello Françoise,
      Maison Plume se situe en Ardèche dans un petit village du nom de Jaujac.
      N’hésite pas à contacter Lucy ou Hedwige pour en savoir plus.
      Amitiés

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.