Pourquoi vouloir faire un jeûne ?

Toute motivation a du sens et fera la richesse de nos échanges.

Les raisons peuvent être très diverses selon les personnes : retrouver la forme, prendre un temps pour soi, vivre une expérience de groupe, retrouver un autre rapport à la nourriture, perdre du poids, se ressourcer spirituellement…

Le groupe est là comme soutien et les animateurs veillent au chemin de chacun. La démarche proposée par l’Association n’est cependant pas celle d’un jeûne thérapeutique. PorteurEs d’Eau propose des jeûnes avec différents thèmes selon les saisons et les animateurs. Ils sont tous animés dans un même esprit.

Les pré-requis d’un jeûne

Chacun participe au jeûne selon son entière responsabilité et consultera son médecin avant d’entreprendre cette session pour savoir si son état de santé est compatible avec un jeûne. Si vous prenez des médicaments, il est impératif de consulter votre médecin traitant afin de savoir si une période de jeûne est conseillée et comment prendre vos médicaments pendant cette période. Les posologies devront peut-être être adaptées. Nous ne pouvons accueillir pour un jeûne des personnes souffrant d’un déficit de poids mais si vous êtes dans ce cas bien d’autres propositions peuvent vous intéresser.

Le type de jeûne proposé par L’association PorteurEs d’eau s’inspire du régime Buchinger. Il n’est en aucun cas à visée thérapeutique. Deux livres peuvent vous aider à mieux comprendre la démarche, n’hésitez pas à les lire avant de venir.

Un jeûne, cela se prépare, oui mais comment ?

Un jeûne sera d’autant mieux vécu que vous vous y serez préparé. Pour cela, il est fortement conseillé de commencer la préparation 15 jours avant le jeûne en supprimant certains aliments et en diminuant les quantités.

La première semaine, commencez par supprimer les produits raffinés, les sucreries, l’alcool, les protéines animales mais vous pouvez garder les produits dérivés du lait tel que le fromage. Il reste donc les légumes, les fruits, les céréales, les produits dérivés du lait, l’huile végétale, les oléagineux, les légumineuses. C’est un régime lacto-végétarien. Si cela vous est possible, supprimez aussi café et nicotine.

La deuxième semaine gardez uniquement les fruits frais, les légumes, les céréales, l’huile végétale de préférence crue. Supprimer les produits laitiers. C’est un régime exclusivement végétarien.

Le dernier jour, en venant au jeûne, vous pouvez manger des pommes ou des oranges ou du riz complet.

Il sera important de prévoir également, à l’issue du jeûne, 15 jours de réalimentation progressive.

« N’importe quel sot peut jeûner, seul le sage sait terminer convenablement un jeûne ».

Pourquoi vouloir faire un jeûne ?

Toute motivation a du sens et fera la richesse de nos échanges.

Les raisons peuvent être très diverses selon les personnes : retrouver la forme, prendre un temps pour soi, vivre une expérience de groupe, retrouver un autre rapport à la nourriture, perdre du poids, se ressourcer spirituellement…

Le groupe est là comme soutien et les animateurs veillent au chemin de chacun. La démarche proposée par l’Association n’est cependant pas celle d’un jeûne thérapeutique. PorteurEs d’Eau propose des jeûnes avec différents thèmes selon les saisons et les animateurs. Ils sont tous animés dans un même esprit.

Les pré-requis d’un jeûne

Chacun participe au jeûne selon son entière responsabilité et consultera son médecin avant d’entreprendre cette session pour savoir si son état de santé est compatible avec un jeûne. Si vous prenez des médicaments, il est impératif de consulter votre médecin traitant afin de savoir si une période de jeûne est conseillée et comment prendre vos médicaments pendant cette période. Les posologies devront peut-être être adaptées. Nous ne pouvons accueillir pour un jeûne des personnes souffrant d’un déficit de poids mais si vous êtes dans ce cas bien d’autres propositions peuvent vous intéresser.

Le type de jeûne proposé par L’association PorteurEs d’eau s’inspire du régime Buchinger. Il n’est en aucun cas à visée thérapeutique. Deux livres peuvent vous aider à mieux comprendre la démarche, n’hésitez pas à les lire avant de venir.

Un jeûne, cela se prépare, oui mais comment ?

Un jeûne sera d’autant mieux vécu que vous vous y serez préparé. Pour cela, il est fortement conseillé de commencer la préparation 15 jours avant le jeûne en supprimant certains aliments et en diminuant les quantités.

La première semaine, commencez par supprimer les produits raffinés, les sucreries, l’alcool, les protéines animales mais vous pouvez garder les produits dérivés du lait tel que le fromage. Il reste donc les légumes, les fruits, les céréales, les produits dérivés du lait, l’huile végétale, les oléagineux, les légumineuses. C’est un régime lacto-végétarien. Si cela vous est possible, supprimez aussi café et nicotine.

La deuxième semaine gardez uniquement les fruits frais, les légumes, les céréales, l’huile végétale de préférence crue. Supprimer les produits laitiers. C’est un régime exclusivement végétarien.

Le dernier jour, en venant au jeûne, vous pouvez manger des pommes ou des oranges ou du riz complet.

Il sera important de prévoir également, à l’issue du jeûne, 15 jours de réalimentation progressive.

« N’importe quel sot peut jeûner, seul le sage sait terminer convenablement un jeûne ».